Mohammed Khawaje, l’organisateur des manifestations pacifiques hebdomadaires à Nilin est décédé‏

01/01/2009
 
L’organisateur des manifestations hebdomadaire Mohammed Khawaje, blessé d’une balle dans la tête à Nilin, est décédé.

 
 
Mohamed Khawaje, blessé le 28 Décembre d’une balle dans la tête par les Forces d’Occupation Israéliennes dans le village de Ni’lin, est décédé hier soir.
Les Forces d’Occupation Israéliennes avaient tiré une balle réelle dans le front de Mohammed Khawaje, 20 ans, alors qu’il manifestait dans le village de Ni’lin contre les massacres israéliens dans la bande de Gaza. Il a été déclaré mort dans la soirée du 31 Décembre.

Son frère Arafat Khawaje, 22 ans, avait été tué d’une balle dans le dos par les soldats israéliens lors de la même manifestation le 28 Décembre.

Les volontaires de l’ISM dans le village de Ni’lin ont assisté aux tirs des soldats israéliens.

Sara Weinberg, une habitante de Chicago, a déclaré:
«Les internationaux qui vivent dans le village étaient sortis en solidarité avec les habitants de Ni’lin pour manifester contre le massacre de Gaza. Je me tenais à environ 15 mètres des garçons, quand nous avons entendu le bruit des balles réelles.
J’ai entendu des cris et j’ai vu que 3 étaient touchés. Un homme avait reçu une balle dans la jambe, un autre une balle dans la tête juste au-dessus des sourcils et un troisième avait reçu une balle dans le dos. Des hommes les ont évacués, celui qui avait reçu une balle dans la tête saignait abondamment.
Celui qui avait reçu une balle dans le dos était inconscient. Nous avons couru vers la route et les soldats n’arrêtaient pas de tirer sur nous du gaz lacrymogènes.
Les soldats ont attendu au moins 5 minutes avant de laisser passer l’ambulance par le checkpoint à l’entrée du village. »

 
Ibrahim Amira, membre du Comité Populaire de Nilin, déclare :
«L’Occupant est en train de transformer Ni’lin en un ghetto comme il a transformé Gaza en ghetto. Et de la même manière qu’un massacre a lieu dans la bande de Gaza contre ceux qui résistent au siège, un massacre a lieu à Ni’lin contre ceux qui résistent au Mur Apartheid »

Deux autres jeunes sont actuellement dans un état critique après avoir reçu une balle dans la tête par les forces d’occupation israéliennes alors qu’ils manifestaient en solidarité avec la bande de Gaza.

Hammam Al-Ashari, 18 ans, d’Abu Dis, a reçu plusieurs balles de caoutchouc dans la tête le 29 Décembre. Il est maintenant dans un état critique à l’hôpital Muqassad à Jérusalem.

Muhammad Jaber, 17 ans, a reçu une balle réelle dans la tête près de la mosquée Ibrahim le 28 Décembre, à Hébron. Il est également dans un état critique.
Source :ISM

Image de prévisualisation YouTube



Laisser un commentaire

Le gite CléVacances de Mens... |
Un Semestre à Beijing |
Les vacances aux US |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AnneSo chez les Incas
| Voyage au bout du monde
| Merzouga Desert Hotel